Last update :

 

 

 

 

EPIDEMIOLOGIE 5

 

Tabac et cancer du sein

Supposons que nous posions la question: "Le tabac est-il une cause de cancer du sein ?"

  1. Suggérez deux façons de planifier une étude pour déterminer si le tabac joue un rôle dans l'étiologie du cancer du sein.






    Un plan d'étude possible est donc d'observer la fréquence d'apparition de cancer du sein chez des fumeuses et des non fumeuses. Une telle étude hypothétique est représentée sur la figure 1. La population étudiée a la même dimension et les mêmes caractéristiques que la population féminine genevoise en date du 1er janvier 1992. Cette population compte 150'000 femmes de moins de 75 ans qui sont à risque d'un premier cancer du sein car elles n'ont jamais eu de cancer du sein ou d'ablation des glandes mammaires. Supposons que nous ayons pu interroger les 150'000 femmes sur leur habitude tabagique et qu'un tiers d'entre elles, soit 50'000 femmes fumaient la cigarette en janvier 19971) . Supposons que nous ayons suivi ces 150'000 femmes du 1 janvier 1997 au 31 décembre 1998 et enregistré tous les nouveaux cas de cancer du sein diagnostiqués parmi elles.

    Figure 1: Plan d'une étude de cohorte hypothétique destinée à étudier le rôle du tabagisme dans l'étiologie du cancer du sein









    1 ) En réalité, il y a 20% de femmes fumeuses et 18% d'ex-fumeuses dans la population genevoise.

    Supposons donc qu'au terme de la période de suivi de deux ans, nous ayons observé 352 nouveaux cas de cancer du sein parmi les 150'000 femmes, une moitié des cas incidents (donc, 176 cas) parmi les 50'000 fumeuses et l'autre moitié (176 cas, aussi) parmi les 100'000 non fumeuses (voir figure 1).

  2. Représentez dans un tableau 2x2 la distribution de la population à risque à la fin des deux ans de suivi en fonction de l'exposition et de la maladie







    Notre étude prospective a donc consisté à suivre pendant deux ans un groupe de femmes exposées au facteur de risque étudié (la cohorte des fumeuses) et un groupe de femmes non exposées (la cohorte des non fumeuses), cette deuxième cohorte servant de population de référence. L'objectif est d'estimer l'effet du tabagisme en terme de risque de cancer du sein.

  3. Quel est le risque de cancer du sein dans la population exposée activement au tabac (fumeuses) ? Ce risque est-il différent de celui de la population de non fumeuses ?







  4. Pourquoi le risque de cancer du sein chez les non fumeuses n'est-il pas nul ?






  5. Quels facteurs de risque de cancer du sein connaissez-vous ?







    Le risque dans la population totale est de 352 pour 150.000 personnes sur deux ans. Le taux d'incidence annuel de cancer du sein est de 117 pour 100.000.

  6. Quel rapport voyez- vous entre risque et taux d'incidence annuel?





  7. Comment suggérez-vous de calculer le taux d'incidence annuel ?





  8. Comment interprétez-vous un risque et un taux d'incidence de cancer du sein?






  9. Calculez et interprétez l'effet absolu du tabagisme sur le risque de cancer du sein ?





  10. Imaginez que personne n'ait été fumeuse dans cette population, quel aurait été le risque sur deux ans de cancer du sein ?





  11. Calculez et interprétez l'effet relatif du tabac sur le risque de cancer du sein ?





  12. Résumez en quelques phrases les résultats de cette étude prospective






    Nous avons vu que le plan prospectif présentait des difficultés logistiques majeures puisqu'il aurait exigé d'interroger et suivre pendant deux ans près de 150'000 femmes.

  13. Imaginez un plan d'étude qui pourrait donner la même réponse que l'étude prospective mais qui requerrait un plus petit échantillon ?






    Supposons qu'au lieu de suivre 150'000 femmes en bonne santé pendant 2 ans, nous sélectionnions les sujets dans l'étude en fonction du fait qu'elles ont (les cas) ou n'ont pas (les témoins) développé de cancer du sein au cours de la période considérée. Nous avons sélectionné tous les cas (n=352) mais seulement 5 0/00 des témoins potentiels (n=748).

    Figure 2:






  14. Pourquoi ce plan est-il rétrospectif ?





  15. Représentez sur un tableau 2x2 la distribution des participants à l'étude cas-témoins selon leur statut de cas ou témoins et selon leur exposition au tabac.






    Notre étude rétrospective se compose donc de 352 cas et 748 témoins. Si l'échantillon de témoins est vraiment tiré au sort, la proportion de fumeuses devrait y être identique à celle dans la population générale, soit 1 tiers.

  16. A partir de ce tableau que pouvez-vous dire sur la relation possible entre cancer du sein et tabagisme ?







  17. Comment pourriez-vous exprimer de façon synthétique la force de l'association entre tabagisme et risque de cancer du sein, en utilisant les proportions de personnes exposées?






  18. Quels sont les odds d'exposition chez les cas et les témoins ?






  19. Calculez et interprétez l'odds ratio :






  20. Comparez et interprétez le risque relatif calculé dans l'étude prospective et l'odds ratio calculé dans l'étude rétrospective.





  21. Quels sont les avantages et désavantages des études prospectives?






  22. Quels sont les avantages et désavantages des études rétrospectives ?






  23. Dans la série "ne vous laissez pas impressionner par les statistiques", interprétez toutes les informations du tableau ci-dessous :

    Risque relatif de cancer du sein associé à l'exposition passive et active au tabac. Genève, 1992-1993. [Source : A. Morabia, M. Bernstein, S. Héritier, N. Khatchatrian, S. Luong, 1996].
    Tabagisme

    Cas n

    Témoins n

    OR**

    IC à 95%

    p

    Jamais actif,
    jamais passif*

    26

    243

    1,0

    ---

    --

    Passif

    94

    379

    2,4

    1,5 - 3,9

    .0003

    Ex-actif

    58

    168

    3,4

    2,0 - 5,8

    .0001

    Actif, 1-9 CPJ

    10

    76

    1,3

    0,6 - 2,9

    .4875

    Actif, 10-19 CPJ

    25

    105

    2,5

    1,4 - 4,7

    .0032

    Actif, > 20 CPJ

    19

    55

    3,6

    1,8 - 7,2

    .0003


    OR= odds ratio / CPJ= cigarettes par jour / IC= intervalle de confiance


  24. Calculez à présent l'odds ratio à partir de l'odds du risque de cancer du sein calculé dans le cadre de l'étude prospective.






  25. A votre avis, l'étude rétrospective était-elle une bonne alternative à l'étude prospective ?

 

 

 

Contact the webmaster